Mélaminées, stratifiées, laquées, céramique, bois, inox, verre… les matériaux utilisés pour les façades des meubles sont l’un des principaux critères qui déterminent le look bien sûr, mais qui définissent aussi le prix et la durée de vie de votre cuisine. Quels sont leurs avantages et inconvénients ? Quelles sont les valeurs sûres ? Meilleur rapport qualité/prix ? Selon le budget que vous comptez allouer et le design que vous aimez, choisir les bons matériaux est primordial. Chacun présente différents critères (robustesse, résistance à la chaleur, aux rayures, etc.) qu’il convient de connaître avant d’effectuer son choix.

MÉLAMINÉ : VALEUR SÛRE À PRIX ACCEPTABLE

C’est un panneau de particules de bois (medium, bois aggloméré) couvert d’un décor : une feuille de papier enduite de résine, le tout pressé à chaud. Le mélaminé standard a un aspect lisse mais, depuis quelques années, il connaît une vraie révolution, avec un gros développement d’effets visuels au niveau de ses finitions : des surfaces plus dures, densité plus élevée, avec de beaux effets de matières. Avec ses chants finis au laser, il propose plusieurs finitions : brillant, mat, structuré.
Le mélaminé offre un excellent rapport qualité/prix.

STRATIFIÉ : EXCELLENT RAPPORT QUALITÉ/PRIX

Un peu comme le mélaminé, le stratifié est un empilement de feuilles, généralement en papier, habillé d’un décor, le tout enduit de résine mélamine. Cette plaque fine est collée sur un support. Réputé pour sa grande résistance, peu sensible aux rayures (sauf en brillant), il est également utilisé en plan de travail.
Le stratifié classique est généralement lisse, mais ses finitions se diversifient également aujourd’hui (brillant, structuré, etc.) Coloré, imitation pierre, bois, métal,… côté décor, il y en a pour tous les goûts.
Dernière nouveauté en la matière : le FENIX®. Teinté dans la masse, il affiche une grande résistance aux chocs, abrasions, ainsi qu’à la chaleur et aux produits détergents. De couleur unie, ou légèrement moucheté, il ouvre un nouvel univers esthétique particulièrement séduisant.
Présentant un excellent rapport qualité/prix, il ne nécessite pas d’entretien spécifique : un simple coup d’éponge suffit à éliminer les taches.

LAQUE : UN MATÉRIAU DE PRESTIGE DANS LA CUISINE

Satinée ou brillante, la laque permet de satisfaire ceux qui recherchent un matériau haut de gamme et une esthétique d’exception. Son coût, plus élevé que le stratifié, dépend du nombre de couches appliquées et du traitement dont bénéficie la façade. Plusieurs finitions possibles pour cette laque polyuréthane appliquée sur du médium, dont les deux faces et les quatre chants sont recouverts :
on peut rajouter un vernis acrylique, pour un effet soie ; polir les façades, pour un effet brillant, ou une couche de laque texturée pour un léger grain en surface, tout en conservant un aspect mat.
La laque mérite un entretien soigné avec un chiffon en micro fibre.

BOIS : NATUREL INTEMPOREL ABORDABLE

Pour donner à votre cuisine le charme du naturel, vous pourrez opter pour des façades en plaquage bois, collé sur un panneau de bres (médium ou particules), recouvert d’un vernis invisible, pour un entretien facile. Un large choix de bois : y compris des bois précieux : olivier, ébène, palissandre ; une mince feuille de bois habille la façade avec un réalisme saisissant. Notons également qu’il existe de nombreuses finitions (laquée, vernie, naturelle, aspect scié…)

CÉRAMIQUE : DU PLAN DE TRAVAIL AUX FAÇADES

Depuis quelques années, la céramique est entrée dans la cuisine. Habituellement ce matériau était utilisé pour habiller les plans de travail. Maintenant, on le propose sur les façades pour créer un ensemble homogène et un accord parfait. D’une densité élevée, il résiste particulièrement bien à l’usure, aux rayures et aux chocs. Nous sommes séduits par la malléabilité de la céramique qui permet des réalisations étonnantes. Disponibles en de nombreux coloris, elles sont faciles d’entretien, plutôt résistantes aux chocs et particulièrement adaptées à notre climat.

INOX : COMME LES GRANDS CHEFS

Depuis longtemps, ce matériau a fait ses preuves pour équiper toutes les cuisines professionnelles, en raison de sa solidité et de sa résistance à l’humidité, à la chaleur, aux taches ainsi qu’en raison de sa facilité d’entretien. L’inox entre depuis quelques temps dans nos cuisines domestiques. Nous vous proposons différents coloris et finitions : brossé, satiné…

POLYMÈRES : À ÉVITER À LA RÉUNION

Les façades sont fabriquées à l’aide d’un film de plastique polymère thermoformé sur du medium. Étant appliqué à chaud en usine, ce matériau n’est pas adapté à notre climat. Lors de son transport en bateau en containers non climatisés, il peut se déformer, et ne résiste pas dans le temps, avec un taux d’hygrométrie élevé. Bref, un matériau peu onéreux mais à éviter si on veut une cuisine qui dure dans le temps.

final-facades-cuisine-rundesign